Un pari audacieux

Le mouvement mécanique, dont les différentes parties doivent être assemblées à la perfection, correspond au cœur de la montre. Jean Depéry, notre fondateur, a toujours rêvé de pouvoir développer et produire tous les composants d’une montre, des éléments les plus simples aux complications les plus sophistiquées. Il y a quelques années, nous avons donc décidé de lancer un pari audacieux sur notre futur en initiant la conception de notre propre mouvement, la dernière étape qui nous restait à franchir pour devenir une maison horlogère entièrement indépendante. Le développement de notre propre mouvement et de son assortiment correspond au couronnement de la vie de passions et de rêves de notre fondateur, et il ouvre de nouveaux horizons pour la manufacture Emile Chouriet.

Une élégance féminine

Nous avons choisi de consacrer ce premier mouvement réalisé en interne à nos collections de montres pour femmes. Pour le développer, nous n’avons eu de cesse de redessiner les composantes du mouvement jusqu’à trouver les courbes idéales et réaliser l’équilibre parfait. Les formes arrondies des composants et la fluidité du mouvement évoquent élégance, harmonie et légèreté, les qualités qui sont aussi caractéristiques de nos collections féminines. Aujourd’hui, les femmes s’intéressent de plus en plus à la tradition horlogère, devenant de réelles connaisseuses qui ne s’attendent pas seulement à posséder de belles montres, mais aussi à pouvoir bénéficier de la meilleure technologie disponible.

Un cœur qui bat

L’élément central du mouvement mécanique est le spiral, un petit ressort fixé à la roue du balancier qui assure les oscillations. L’ajustement du spiral est une opération délicate et très complexe, ce qui explique pourquoi si peu de constructeurs horlogers sont capables de produire leurs propres oscillateurs. Il y a quelque chose de magique quand ce dernier commence à battre, comme un cœur. Malgré les progrès de la science et de la technologie, la formule de base pour construire ce cœur de la montre est restée la même depuis qu’elle fut découverte au 17e siècle par le mathématicien hollandais Christiaan Huygens. Nos maîtres horlogers ont dû développer des compétences précieuses pour produire et ajuster l’oscillateur, une opération de délicate alchimie qui produit une oscillation très précise et régulière de 4-hertz. Emile Chouriet compte aujourd’hui parmi les rares manufactures qui produisent leurs propres oscillateurs.

Une qualité de pointe

Nos prototypes ont été testés par des laboratoires indépendants afin de garantir le respect des meilleurs standards de qualité contemporains. Nous avons aussi testé nos mouvements dans des conditions d’utilisation réelles, un test qui a démontré la précision et la durabilité de notre calibre, nous rendant fiers de notre réussite. Le projet EC5318 a débuté il y a trois ans et va maintenant conduire à de nouveaux développements, de nouveaux mouvements et complications, en particulier pour nos collections homme. Ce projet fut une expérience merveilleuse, mais il ne représente qu’un début pour notre manufacture. Maintenant que nous possédons les connaissances, le savoir-faire et la technologie, le futur s’annonce toujours plus trépidant !

EC5318
Données techniques

Remontage Bidirectional self-winding

Diamètre 8’’’3/4 ; Ø19.4 mm

Epaisseur 4.8 mm

Pièces 137

Rubis 27

Vibrations 28’800 a/h (4Hz)

Réserve de marche approx. 45h

Fonctions Hours, minutes, central second, date window

Echappement Chouriet Swiss lever escapement

Balancier spiral Chouriet spring

Décoration Sandblasted, nickel-plated or Geneva Stripes (Côtes de Genève)